La domination du grand frère, jusqu’au sport de haut niveau. Dimanche en fin d’après-midi, Alexis Lebrun (20 ans) a une nouvelle fois dominé son cadet Félix (17 ans), pourtant mieux classé (5e contre 22e mondial) en finale des championnats de France (11-3, 11-6, 8-11, 9-11, 11-5, 16-14). Le plus jeune n’a toujours pas décroché la moindre victoire sur le circuit professionnel contre Alexis.

Au terme d’un sixième set particulièrement accroché, Alexis n’a pas manqué de célébrer comme il se doit sa balle victoire, remportée haut la main, en bondissant sur la table. Mais en face, son petit frère Félix, sonné, n’a su retenir ses larmes de tristesse. Le contraste est amusant.