Il nous avait quittés sur une défaite honorable contre l’Américain Dustin Poirier le 9 mars dernier à l’UFC 299 à Miami. Un mois et demi après, Benoît Saint-Denis a annoncé, ce vendredi sur sa chaîne Youtube, la date de son prochain combat. Il sera présent le 18 mai prochain pour un «grappling« au Grand Dojo de Paris. Cette discipline, qui emploie toutes les techniques de combat au sol, se rapproche de la lutte. «Vous me connaissez, je n’aime pas patienter et j’aime être actif. Grappling professionnel, l’organisation s’appelle l’ADXC et ça va se passer à Paris le 18 mai au Grand Dojo», a-t-il affirmé dans sa vidéo.

Si «BSD» n’a pas indiqué contre qui il combattra, son adversaire s’est dévoilé de lui-même. Il s’agit de Arman Tsarukyan. L’Arménien a révélé dans le podcast de Michael Bisping qu’il défierait le Français :«Je pars dimanche à Miami et je vais beaucoup combattre parce que je vais participer à une compétition le 18 mai contre Benoit Saint Denis. Ce sera un combat de grappling, il y aura cinq rounds, chaque round durera trois minutes, et je dois commencer à m’entraîner».

Une pointure va se dresser devant Saint-Denis. En effet, Tsarukyan est le prétendant numéro 1 au titre chez les -70kg en UFC. Redouté et redoutable, le jeune combattant ne sous-estime pas son adversaire. «Pour moi aussi (ce sera difficile), il connaît le grappling mais pour moi c’est plus avantageux parce que j’ai grandi avec la lutte», a-t-il conclu.