Marcelle, journal en ligne dédié « aux actualités constructives et de solutions », lance à compter du 22 avril un nouveau média traitant de ces mêmes actualités à l’échelle de 22 pays du pourtour méditerranéen. Son nom : 22-M. « Nous publierons un article par jour traitant d’un pays différent à chaque fois. Le premier reportage, écrit par notre correspondant en Algérie, est consacré à la culture de l’arganier », explique Nathania Cahen, cofondatrice de la société éditrice de Marcelle et de 22-M.

Grâce à une intelligence artificielle, les articles seront traduits et publiés – après relecture humaine – dans les différentes langues officielles employées dans les pays de Méditerranée. Pour faire connaître ce nouveau média, les articles de 22-M seront, dans un premier temps, publiés en accès libre. « Nous envisageons par la suite de mettre en place, comme pour Marcelle, un système d’abonnement par nos lecteurs mais aussi de parrainage des rubriques par des mécènes, ce qui permettra tant de financer le média que de rendre l’accès gratuit à certains articles », détaille Nathania Cahen.

À lire aussiUn nouveau magazine consacré à l’écologie

Si 22-M se veut porteur de valeurs positives et bienveillantes au travers de ces articles, ce jeune média s’efforce d’assurer la tranquillité de ses journalistes de langue arabe qui, dans le contexte de guerre en Israël, se voient contraints de ne pas voir leurs articles traduits en hébreu (l’anglais lui sera préféré) pour des raisons de sécurité. Une situation que Nathania Cahen et son équipe espèrent évidemment temporaire.