Post a Comment Print Share on Facebook

reads.

L'UDC, les conseillers d'etat de l'UE-Deal: «Oui, mais» Vue

Le 5. Mars a envoyé à l'UDC une Communication, dans son Absoluité dépasse tout ce que le Parti n'a jamais, sur le Thème de l'UE au Meilleur a donné.

«institutionnel Accord détruit la Suisse», le parti de Droite. Il qu ' «à l'encontre de tout ce que la Suisse, qui représente les meilleures pratiques de la Démocratie directe, le Fédéralisme, l'Indépendance et la Neutralité». Pour le parti Populaire, il est clair que la Suisse d'aujourd'hui se couche, si le Contrat-cadre avec Bruxelles un Jour effectivement signé.

Totalopposition se heurte à la Résistance interne

Mais cette Totalopposition l'UDC n'est pas pour tout de bon. Plusieurs Décideurs expliquer que la Confédération continuera stabilisé les Relations avec l'Union Européenne, être dépendant de vais. La Preuve de l'UDC, Finanzvorsteher Heinz Tännler (58) environ dit: «Un vertragsloser État serait mauvais pour la Suisse. La Voie bilatérale doit continuer à être explorées.» Tännler dis donc «Oui, mais» à l'accord-cadre.

exprime le canton de Thurgovie Finanzvorsteher Jacob Fort (60), il est Membre de l'UDC. Fort dit pour le courrier: «C'est pour les deux parties, efficaces et correctement, les Relations dans de nombreux Contrats à des règles.» Aujourd'hui étroits dans beaucoup de Régions, et de l'Importance économique fais le nécessaire.

Et aussi, à Zurich, le plus Wirtschaftskanton, veut UDC Säckelmeister Ernst Stocker (60) totale sur le Refus de son Parti de ne rien savoir. Sur un Podium, dans Wetzikon ZH, a déclaré le Directeur financier, il dis «Oui, mais» à l'accord-cadre. Sur Demande, confirme Stockers porte-parole de la Citation, mais rappelle que cette Attitude de l'Opinion de l'ensemble du conseil d'etat Zurichois de concours.

Critique à l'encontre des prestations d'Assistance sociale

dans le même temps, l'UDC Exekutivpolitiker clair qu'il ya des Ajustements à un Contrat existant en a besoin. En particulier, les Passages dans lesquels il existe des Aides d'état, Heinz Tännler une Épine dans le pied. L'UNION européenne rejette de telles Aides.

Tännler, le conseil-Exécutif dans le Train, à l'égard des services de Soutien aussi, en principe, critique. «Cependant, dans la Population à large échelle des Institutions locales à valeur Ajoutée, comme par exemple, la Garantie de l'etat pour les banques Cantonales ne doivent pas être sacrifié à la légère.»

voit les Problèmes de Zoug, la Discussion autour de la Cour de justice Européenne. Tännler: «ça doit être un vrai équilibre entre les Intérêts de la Position de la Suisse et celle de l'Union Européenne.» L'prévue par les Accords de règlement des Différends conforme à cette Compensation n'est pas, car en cas de Litige, toujours les Exigences de la Cour Européenne sont récupérées devraient assumer. «Il ne faut pas que la Suisse, une autre Juridiction soumet», estime Tännler.

Maintenant, le conseil Fédéral est demandé

le Thurgovien le conseiller d'etat Jakob Fort de l'accord-cadre dans l'état «pas d'accord». Il exécute de semblables Critiques dans le Champ, comme Tännler.

La Exekutivmann: «Un Traité n'a de Sens que si une grande Majorité du Peuple Suisse est convaincu.»
Dans les Yeux de l'UDC, Lourds est désormais, le conseil Fédéral a exigé. «Je suis convaincu que très certainement une Marge de manœuvre pour des Discussions», dit Tännler. «Le conseil Fédéral devrait, par conséquent, un Intérêt clair et la Confession d'un accord-cadre de manifester et en même temps, les Glissières de sécurité en évidence.» Outre le Rejet des étrangers, dans une Juridiction, les Discussions sur très peu de points Clés limiter. Tännler: «cela démontre que la Suisse, à la confiance en soi, mais également un Partenaire fiable.»

ces Positions, le Conflit est à l'UDC inévitable. Christoph Blocher insulté les conseillers d'etat, en tout cas, d'ores et déjà un Anpasser».

Avatar
Your Name
Post a Comment
Characters Left:
Your comment has been forwarded to the administrator for approval.×
Warning! Will constitute a criminal offense, illegal, threatening, offensive, insulting and swearing, derogatory, defamatory, vulgar, pornographic, indecent, personality rights, damaging or similar nature in the nature of all kinds of financial content, legal, criminal and administrative responsibility for the content of the sender member / members are belong.