Post a Comment Print Share on Facebook

reads.

Aurélie M. a perdu l'Enfant unique (†8) en cas d'excès de vitesse d'un Accident de Vue

Aurélie M.* (67) s'en souvient encore exactement à ce Moment-là, votre bonheur de la famille pour toujours se brisa. Parce que vous chez vos beaux-Parents au bord de la Table de la cuisine, assise, bavardant. Le Bruit à l'extérieur, à Proximité. Au Visage de son beau-père, quand il a dit: «Luca*! Luca est situé sur la Route et stimule pas plus.»

Le 15. De mars 1983 überrollte un Fou dans un Village dans le bas-Valais à son seul Enfant (†8). La brillante Garçon avec les Cheveux blonds et les Yeux bleu clair était tout à coup et de manière irrévocable. Sa Mère, Aurélie M., souhaite REGARD anonyme actuel des Chauffards sur le Thème de votre Histoire à raconter. «Notre Luca avait encore toute sa Vie devant lui. Des Chauffards, il lui a simplement pris», dit-elle.

Il arrive à l'heure du Déjeuner. Luca quitte la Maison de ses grands-Parents, fonctionne à la Maison. Sa Mère ne veut plus tard, les descendants. L'Enfant revient pour veux de retour. Pourquoi, le blanc Aurélie M., jusqu'à aujourd'hui. Comme Luca traverserez la Route, à l'approche d'un Automobiliste. Il tape un peu moins de 100 km/h sur l'Enfant, et, dans une 50 de la Zone. Freins est impossible. Il craque.

Un autre Enfant n'est pas possible

Luca est par les Airs, rebondit à la Nuque, sur le Trottoir, sur. Dislocation. Le Gamin est mort immédiatement. «D'un Moment à l'autre, j'ai été dans un grand Trou déchiré. Soudain, je n'étais pas sa Mère plus», raconte M.

L'Avenir de l'ai, à cette époque, et ne veulent pas voir. «Notre Famille était en Éclats», dit-elle. Longue période de Temps, dans le Budget, M. gardé le silence. Aurélie et son Mari Pierre* (66) pour cacher la Tristesse, la Douleur de l'autre. Cela coûte de l'énergie. «À propos de Luca, nous avons pu, à l'époque, de ne pas parler. De Peur de l'autre, avec nos Mots encore plus wehzutun.»

Le Désir d'un autre Enfant est resté pour le Couple à tous les besoins. Aurélie a pu pour des Raisons médicales, ne pas avoir de Bébé plus sur le Monde. «La seule Grossesse, ce qui a fonctionné, était Luca», dit-elle tristement.

«Je ne pouvais pas le haïr»

Le Chauffard a rencontré la Mère de ne plus jamais. Pierre est allé seul au Procès. «Je n'aurais pas pu le supporter, l'Homme de voir. Pas de haine – haïr, je pouvait pas. Je savais qu'il souffrait autant que nous», dit-elle. La Unfallfahrer, un jeune Espagnol, est livré avec une Amende. Plus tard, il est dans une Clinique psychiatrique en urgence.

les Années passent. À un moment donné, quelque chose se produit Aurélie M. pas plus pensé possible: La Douleur diminue. «Nous avons appris, avec le Coup de vivre», dit-elle. Même si vous n'avait pas d'enfants alt doit être.

Seulement la Peur de la Conduite, elle ne pouvait pas surmonter. «Si Pierre vous voyagez en Voiture, j'ai toujours la Pensée: il revient ou pas? Ça me fait mal.»

«la Pelouse est une Décision»

Depuis 2013, menace les Chauffards en Suisse à une peine d'Emprisonnement minimale d'un maximum de quatre Ans. Maintenant que la Loi est remise en cause. Le conseil national a fait valoir que, grâce à la rigidité des Limites «négligence» les Chauffards aussi dur d'être puni comme «intentionnelle».

Ainsi, Aurélie M. n'est pas d'accord. Le petit Luca n'a pas volontairement, mais à partir de l'Entrain de tué. Accidents, dit sa Mère, pourraient arriver. Gazon en revanche, une Décision. Des Chauffards, l'Article est livré à la fin que pour le Train, si une très haute Vitesse, de l'existence d': Dans le 30-Zone, un Chauffeur doit à 70 ans, dans la de 50, 100 et 80 de la Zone de 140 km/h sur la route.

Aurélie M.: «Je suis pour les Sanctions sévères, avec lesquels les Chauffards en Suisse aujourd'hui, vous devez vous attendre. Car ces Gens savent souvent pas ce que vous en Famille pour faire ça.»

* le Nom a été changé

Avatar
Your Name
Post a Comment
Characters Left:
Your comment has been forwarded to the administrator for approval.×
Warning! Will constitute a criminal offense, illegal, threatening, offensive, insulting and swearing, derogatory, defamatory, vulgar, pornographic, indecent, personality rights, damaging or similar nature in the nature of all kinds of financial content, legal, criminal and administrative responsibility for the content of the sender member / members are belong.